Installer un LAMP sur Raspberry Pi

Qu’est ce qu’un LAMP ?

LAMP est un acronyme désignant un ensemble de logiciels libres permettant de construire des serveurs de sites web.

L’acronyme original se réfère aux logiciels suivants :

  • Linux : le système d’exploitation.
  • Apache : le serveur Web
  • MySQL ou MariaDB : le serveur de base de données.
  • PHP, Perl ou Python : les langages de script.

Présentation du Raspberry :

Le Raspberry pi est un nano ordinateur. En cela il est très différent des cartes Arduino (uno ou mega) qui elles sont des microcontrôleurs. Les principales différences sont le plus souvent la consommation et la vitesse.

Un microcontrôleur travaille très vite et consomme peu. De plus certaines tâches sont dédiées à des composants intégrés spécialisés. On choisit un microcontrôleur (il en existe des centaines) en fonction de ce qu’on compte lui faire faire.

À la différence dans un ordinateur (même nano) l’ensemble des tâches passent par l’unité de traitement ce qui le rend généraliste, mais aussi souvent plus lent et augmente considérablement sa consommation.

Le Raspberry est très complet :

 

Installation du système (OS) :

La Raspberry Pi 3B ne possède qu’un espace de stockage, c’est la carte SD. Il faut donc installer le système dessus.

Par défaut sur le Raspberry :

  • login : « pi »
  • mot de passe : « raspberry »

(Il est préférable de nettoyer les SD avec l’outil de gestion de disque Windows en supprimant toutes les partitions des cartes.)

Rendez-vous sur le site de Raspberry et repérez le système que vous allez installer (Raspbian) :

Ouvrez Win32 DiskImager et installez l’image sur la carte SD :

(Si vous n’avez pas Win32 Disk Imager installé n’oublier pas de l’installer)

Insérez la carte SD dans le Raspberry. Branchez votre carte en direct sur un écran et avec un clavier et une souris et le câble Ethernet vers la Box Internet.

Allez dans Preferences > Raspberry Pi Configuration.

 

Dans l’onglet Interfaces,  activez VNC pour pouvoir vous connecter à distance.

Dans l’onglet localisation,  passez tout en français de France puis redémarrez le Raspberry.

Nous allons maintenant éditer la configuration.  Ouvrez un terminal (soit en cliquant sur l’icône soit en tapant Ctrl+Alt+T).

Dedans tapez :

Sudo raspi-config

« Sudo » est la commande  générique qui vous donne les droits administrateur pour la commande qui suit (Super User Do).  « Raspi-config » est l’ordre qui lance l’outil de configuration.

Dans la fenêtre qui s’est ouverte vous pouvez modifier les paramètres de localisation (si ce n’est pas déjà fait) et dans la partie « advanced options » étendre le système de fichier à toute la carte SD. Quand vous avez copié le système,  il a créé une partition de 4 Go et copié le binaire dessus. Le reste de la SD est dans une autre partition inutilisée.

Cette commande étant donc la partition. Acceptez et redémarrez le Raspberry.

Pour mettre à jour le système exécutez les commandes :

Sudo apt-get dist-upgrade

et

Sudo apt-get update

(Linux fonctionne avec des paquets. Apt (Advanced Packaging Tool) est la commande qui permet de les gérer. Apt-get (on voit aussi apt ou aptitude ces commandes sont similaires) permet d’installer des paquets. Dist veut dire distribution (le nom d’une version de Linux) et upgrade mettre à jour.)

Il faut ne reste maintenant qu’à mettre le firmware à jour avec la commande :

Sudo rpi-update

Puis redémarrez une dernière fois le Raspberry.

Vous avez maintenant passé le système en français, mis à jour le firmware, mis à jour le système. Tout est prêt à fonctionner.

 

Connexion Wifi :

Installez,  si cela n’a pas  encore été fait,  un switch Wifi connecté sur le switch de la Box Internet. Relevez son nom (SSID : Service Set identification) et le mot de passe de connexion.

Sur la carte Raspberry, allez dans l’interface de réseau et sélectionnez le bon SSID puis saisissez le mot de passe.

L’icône change et indique que vous êtes maintenant connecté en Wifi. Si vous positionnez la souris dessus vous pouvez lire votre adresse IP (Wlan). Notez-la.

Débranchez maintenant la carte du réseau puis supprimez son clavier et son écran.

Ouvrez VNC et saisissez votre adresse IP (Le PC doit aussi être dans le réseau de la Box Internet). Le nom d’utilisateur est « pi » et le mot de passe « raspberry« .

Vous pouvez maintenant entièrement commander la Raspberry à partir de votre poste.

Une fois en ligne il peut revenir à la résolution de base ce qui est tout petit. On peut y remédier en éditant le fichier de configuration :

Sudo geany /boot/config.txt

et en décommenttant ces 2 lignes :

framebuffer_width=1280

framebuffer_height=720

Vous voyez maintenant l’écran distant du Raspberry sur votre PC et vous pouvez le commander. Vous pouvez aussi transférer des fichiers en cliquant sur l’icône double flêche dans le sens PC  Raspberry :

En cliquant sur l’icône bleue de la Raspberry dans le sens Raspberry → PC

 

Installation des serveurs LAMP (Linux Apache,  MySQL ou MariaDB,  PHP) :

Comme souvent, installer quelque chose sous Linux consiste à taper une suite de commandes que l’on trouve facilement sur Internet.

Installation d’Apache :

Sudo apt-get install apache2

C’est tout le serveur apache est installé.

Pour vérifier qu’il fonctionne, saisissez l’adresse IP de la carte Raspberry Pi dans la barre de votre navigateur (sur le PC). Si vous êtes redirigé avec succès vers Apache 2, le navigateur affiche une page qui affiche la mention :

« it works ! ».

Cette page HTML est disponible sous Raspbian dans le dossier

/var/www/html/index.html

Après son exécution, on va donner des droits d’accès étendus au dossier racine du serveur Apache :

Sudo chown -R pi:www-data /var/www/html/
Sudo chmod -R 770 /var/www/html/

La commande chown (change owner, changer le propriétaire) permet de changer le propriétaire du fichier.

La commande chmod (change mode, changer les permissions) permet de modifier les permissions sur un fichier.

Installation de PHP :

Sudo apt install php5

C’est tout le serveur PHP est installé.

Pour vérifier qu’il fonctionne, créez un fichier « phpinfo.php » dans le dossier « /var/www/HTML/ » contenant la ligne suivante : <? php phpinfo(); ?>.

Saisissez l’adresse IP de la carte Raspberry Pi suivi de « /phpinfo.php » dans la barre de votre navigateur (sur le PC). Si vous voyez les infos sur votre PHP c’est bon.

Installation de MariaDB (fork de MySQL) :

Sudo apt-get install mariadb-server

Le serveur MySQL est installé. Pour vérifier qu’il fonctionne cette fois nous utiliserons uniquement la ligne de commande du terminal de la Raspberry.

Sudo mysql -uroot

On voit alors apparaitre un message comme celui-ci « Welcome to the MariaDB monitor. » Tapez « exit » pour sortir de cette commande.

Une fois cela fait le tuto est terminé.

———————————————————————————————–

Pour aller plus loin des tutos et projets sont disponibles sur le site Raspberry.

  • https://raspbian-france.fr/tutoriels/
  • http://www.raspberrypi-france.fr/category/tutoriels/
  • http://www.raspberrypi-france.fr/category/projets/


PELLOQUIN Ilan

BTS Systèmes Numériques option Informatique et Réseaux (1èreannée)

Saint Nazaire 2017-2018